Google Analytics : de l’importance du suivi des données

L’analyse des données est devenue une étape incontournable pour toutes les entreprises en quête de performance commerciale et d’amélioration de la relation client. Face à des volumes de données récoltées toujours plus massifs, le principal défi auquel elles doivent faire face aujourd’hui est d’être capable d’en extraire toute la valeur stratégique.

Différents outils existent pour récolter, analyser et interpréter ces données, tels que Piwik, Adobe Analytics ou encore Kissmetrics. Google Analytics est, à l’heure actuelle, la solution la plus utilisée du marché (configurée pour plus de 10 millions de sites web dans le monde). La version gratuite de l’outil donne accès à de nombreuses fonctionnalités, mais il existe également une version Premium. Cette dernière offre des options supplémentaires ainsi qu’une plus grande capacité de traitement de données, particulièrement adaptée aux sites à fort trafic. Découvrez comment le pilotage par la data peut favoriser l’engagement des utilisateurs et faire décoller le taux de conversion.

Pourquoi mettre en place un suivi de données avec Google Analytics ?

Les enjeux liés à l’utilisation de Google Analytics sont multiples. Loin de se limiter à une simple collecte de données, le tracking permet de mesurer le comportement des visiteurs. Cette dernière est aujourd’hui indispensable pour travailler l’optimisation du taux de satisfaction et de fidélisation des utilisateurs, en rendant possible la formulation d’hypothèses sur l’anticipation de leurs besoins et de leurs attentes.

Les entreprises ont donc tout intérêt à s’intéresser de près à leurs données ! L’objectif ? Mieux comprendre leur cœur de métier et optimiser leur efficacité opérationnelle. Avec Google Analytics, elles ont accès à des fonctionnalités leur permettant de tirer des enseignements utiles à partir de la data collectée. L’outil permet de mieux comprendre son audience et son marché, en faisant intervenir des données démographiques et concurrentielles. Il permet d’analyser le comportement des utilisateurs on-site afin d’identifier de potentiels axes d’amélioration.

Google Analytics peut être configuré pour optimiser la remontée de données, en ajoutant par exemple des informations permettant de contextualiser un segment ou bien en renseignant ses propres objectifs, avec la configuration de tunnels de conversion directement sur l’outil.

Car si une chose est sûre en ce qui concerne le tracking de données, c’est bien qu’il est indispensable de définir, au préalable, des objectifs clairs : acquérir du trafic ? Réaliser des ventes ? Commercialiser des espaces publicitaires ?  Ces objectifs vont permettre de donner du sens aux données récoltées et rendre le tracking véritablement efficace.

Dans quelle mesure l’utilisation de Google Analytics peut aider à améliorer votre taux de conversion ?

La mesure du taux de conversion est primordiale au sein de toute stratégie de suivi des données. C’est elle qui permet d‘identifier les différents leviers de performance d’un site web. Le taux de conversion désigne le pourcentage de visiteurs réalisant une action spécifique sur un site web (achat d’un produit, remplissage d’un formulaire, inscription à une newsletter, etc.)

Rien d’étonnant donc à ce qu’il fasse partie des statistiques les plus surveillées à travers Google Analytics. Cependant, il n’est pas toujours évident de comprendre dans quelle mesure le tracking de données peut conduire à améliorer ce taux de conversion.

Encore une fois, il s’agit avant tout d’obtenir le maximum d’informations concernant la typologie et le comportement de ses visiteurs : sources de trafic, profils utilisateurs, comportement sur le site, requêtes effectuées, parcours d’achat, etc ; Et ce, afin d’obtenir une vision globale de l’ensemble de leur activité permettant d’améliorer l’expérience client et, à terme, le tunnel de conversion.

En analysant le comportement des utilisateurs sur leurs site, les entreprises peuvent évaluer l’efficacité des actions marketing mises en place et orienter leur stratégie en conséquence.

Plusieurs types de conversions sont généralement identifiés pour un seul et même site web :

  • Une macro-conversion correspondant à l’objectif principal à atteindre (par exemple : l’achat d’un produit)
  • Plusieurs micro-conversions correspondant à d’autres actions générées de la part des utilisateurs sur le site et permettant de servir la stratégie d’ensemble (et donc de rendre effective la macro-conversion). Elles peuvent par exemple correspondre à la mise de produits au panier, remplissage d’un formulaire de contact ou encore au téléchargement de brochures et catalogues.

Toutes ces conversions doivent être trackées via Google Analytics pour mieux comprendre le comportement des utilisateurs lors de leur navigation. L’identification et l’analyse de ces micros-conversions permet d’identifier d’éventuels  » blocages  » et de mettre en place les corrections nécessaires (en termes d’expérience utilisateur, entre autres).